Chaudière gaz et chaudière mazout

En matière de chauffage, les chaudières à gaz à condensation sont de plus en plus choisies pour des raisons économiques et grâce à l’espace réduit qu’elles occupent.

chaudière gaz

Qu’elles soient alimentées par le gaz de ville ou par une citerne, les chaudières à condensation sont devenues obligatoires dans les Régions belges.

Seule exception à cette règle, des chaudières dites atmosphériques peuvent encore être placées ou non remplacées lorsque la cheminée est commune à toutes les chaudières d’un immeuble. Dans ce cas, il faut une décision de la copropriété pour créer un gainage commun à toutes les unités d’habitation.

La chaudière gaz à condensation est plus économique qu’une chaudière mazout de même capacité calorifique. Déjà en termes d’investissements, la différence du prix d’achat entre les deux est quasi du simple au double.

chaudière mazout

En Région de Bruxelles-Capitale, le raccordement entre la conduite de gaz et le compteur est gratuit si la distance entre le compteur et le trottoir est inférieure à huit mètres.

Au niveau de la mise en activité des chaudières, la chaudière gaz brûle en permanence. Il y a donc peu de perte d’énergie et d’air lorsque nous mettons le chauffage en route. Dans le cas d’une chaudière au mazout, la flamme de départ est plus importante et, selon le spécialiste que nous avons interrogé, le risque de panne serait accru.

chaudière mazoutIl faut considérer que, l’un dans l’autre, la chaudière mazout consommera 15 à 20% en plus que la chaudière à condensation.

Pour assurer l’eau chaude, l’une comme l’autre peuvent travailler en veilleuse. C’est-à-dire que l’eau sera chauffée au fur et à mesure de l’utilisation.

Souvent, nous voyons la chaudière mazout dédiée au chauffage et un boiler électrique installé pour assurer la fourniture de l’eau chaude.  Il convient de faire fonctionner celui-ci sous le régime du tarif bi-horaire. L’eau sera chauffée pendant les heures creuses.

Passer du mazout au gaz est difficile, même en présence d’une citerne. Demandez l’avis d’un spécialiste !

Vous changez également votre revêtement ? Avez-vous considérer le chauffage par le sol ?